Procede-OK

Le Procédé

Le procédé INJECT-STYRÈNE consiste à remplir des lames d’air allant de 3 à 40 cm d’épaisseur (difficilement accessibles derrière des doublages ) par des billes en polystyrène injectées et agglomérées in-situ ( se collent au fur et a mesure de l’injection).

Des billes de polystyrène expansées spéciales (Isobilles) sont injectées dans des lames d’air (MURS INTÉRIEURS CREUX) existantes ou crées à cet effet et agglomérées avec un liant. Ceci dans le but de créer un moulage parfait en enrobant tout ce qui se trouve dans le doublage. Le procédé d’isolation par injection Inject-Styrène s’applique aussi bien dans le neuf que dans la rénovation.

technique

Une technique simple et efficace en trois étapes

1-PERCEMENT de la paroi de doublage. L’emplacement des trous d’injection est étudié en fonction du vide à remplir.

2-REMPLISSAGE au moyen du pistolet spécial breveté Inject-Styrène. Le mélange billes+liants se fait à l’injection.

3 – Les trous sont BOUCHÉS, le mur est désormais isolé « pour toujours ».

DÉMONSTRATION VIDÉO SUR M6

RETROUVEZ-NOUS EN DÉMONSTRATION DANS L'ÉMISSION PRÉSENTÉE PAR VALÉRIE DAMIDOT "UNE SEMAINE POUR TOUT CHANGER"

maison-mal-isolee

L’isolation est le premier poste à considérer lors d’une analyse énergétique de son domicile. Les déperditions de chaleur par la toiture et par les murs (cf schéma ci- dessus) peuvent être très importantes (+ de 55 %) Le procédé innovant Inject-styrène peut donc garantir jusqu’à 55 % d’économie d’énergie. Le procédé Inject-Styrène est un procédé breveté et agréé par SOCOTEC. Il consiste à remplir les vides de constructions difficiles d’accès – parce que situées derrières des doublages – avec des billes de polystyrène injectées avec un liant. Le tout s’agglomère in situ évitant ainsi tous les ponts thermiques.

POSSIBILITÉS D'INJECTION

SCHEMA-POSSIBILITE

Le produit INJECT-STYRÈNE (Isobille + Liant ou Ecobille+Liant) injecté dans les murs, parois, rampants est un produit respirant du fait que les microbilles de polystyrène sont agglomérées par points et non compressées. De plus, l’humidité ne traverse pas horizon- talement l’agglomérat, elle est donc dirigé verticalement et, de fait, ne pénètre pas à l’intérieur des murs (l’humidité reste donc sur la paroi extérieure, un plus pour les vieilles maisons en pierres).

RESPIRANT-MAISON

Isobilles (blanches) : Lamda 0,038 w/(m.k)

Épaisseur 10 cm : R= 2,63

Ecobilles (graphitées) : Lamda 0,032 w/(m.k)

Épaisseur 10 cm : R=3,13

RESISTANT-MAISON

Les matériaux utilisés sont définitivement stables, ne se rétracteront pas dans le temps, ne produisent aucune emmanation (Classement COV A+), ne sont ni corrosifs ni oxydants. Ils ne sont pas une nourriture pour les rongeurs, le liant servant de répulsif .

DURABLE-MAISON

Il suffit d’une journée pour isoler un pavillon de 100m2 au sol environ. Ceci évite de mobiliser les occupants dans les cas de chantier dans des immeubles habités

Le procédé inject styrène a la base des propriétés isolantes du polystyrène avec l’avantage, par son injection, d’enrober et d’épouser toutes les formes. La fluidité des billes permet un remplissage complet de tous les vides, même les interstices de murs de 3 mm.

Sa perméabilité à l’air et le drainage vertical des éventuelles pénétrations d’eau par la façade suppriment les problèmes de condensation et d’humidité. sa structure ne permettant pas les pénétrations d’eau.

L’arrêt immédiat du remplissage dès la contre pression fait que le procédé n’est pas salissant, ce qui est très appréciable dans le cas de traitement de locaux habités.

QUALIFICATIONS

SOCOTEC
CSTB
VERITAS
RGE
INPI
Lepine